Cookie

Activer WebDAV sur Linux

Publié par TheJoe sur

Temps de lecture estimé: 3 minutes

WebDAV (acronyme de Web Ddistribué Arédaction et Enersion) est une extension de protocole HTTP qui permet aux clients d'effectuer des opérations sur le serveur distant.

WebDAV n'est pas nouveau, il a été introduit pour la première fois en 1996 et c'est la norme depuis de facto de nombreuses applications Web.

WebDAV est directement dépendant et connecté à Apache2. Cependant, en installant le serveur Web, nous n'activerons pas automatiquement WebDAV également.. À la fin de cet article, vous saurez comment activer WebDAV sur un ordinateur Linux. Nous supposons que sur le PC en question il y a déjà une installation LAMP active et fonctionnelle. Je vais utiliser Ubuntu pour l'occasion 20.04 LTS.

Activer les modules

Tout d'abord, nous activons les modules nécessaires au fonctionnement de WebDAV. Nous ouvrons un terminal et tapons:

~$ sudo a2enmod dav
~$ sudo a2enmod dav_fs

On redémarre le serveur web avec la commande:

~$ sudo /etc/init.d/apache2 restart

Configuration de l'hôte virtuel

Dans l'étape suivante, vous allez créer l'environnement nécessaire pour que l'hôte fonctionne: répertoires spécifiques, autorisations associées, modifications apportées au fichier .conf sur Apache.

Nous allons maintenant créer le répertoire racine. Pour simplifier, nous l'appellerons webdav.

~$ sudo mkdir -p /var/www/webdav

Il est important que le propriétaire du répertoire et de tout le contenu soit Apache:

~$ sudo chown www-data.www-data /var/www/webdav

Dans l'étape suivante, nous allons créer un fichier .conf qui contiendra des instructions pour Apache pour qu'il “avis” de l'hôte virtuel:

~$ sudo nano /etc/apache2/sites-available/webdav.conf

Le contenu du fichier:

NameVirtualHost *
<VirtualHost *:80>
   ServerAdmin webmaster@domain
   DocumentRoot /var/www/webdav/
   <Directory /var/www/webdav/>
      Options Indexes MultiViews
      AllowOverride None
      Order allow,deny
      allow from all
   </Directory>
</VirtualHost>
Alias /webdav /var/www/webdav
<Location /webdav>
   DAV On
   AuthType Basic
   AuthName "webdav"
   AuthUserFile /var/www/webdav/passwd.dav
   Require valid-user
</Location>

Notez l'adresse locale “webmaster@domain“. Vous devrez entrer l'adresse réelle de l'administrateur du site. Maintenant, enregistrons et fermons le fichier avec ctrl + o et ctrl + c.

Copiez le fichier webdav.conf de “emplacements disponibles” à “sites activés” avec cette commande:

~$ sudo a2ensite webdav.conf

Avant de redémarrer Apache, nous devons créer un mot de passe pour accéder aux partages WebDAV (USER doit être un utilisateur du système):

~$ sudo htpasswd -c /var/www/webdav/passwd.dav USER

Maintenant que le passwd.dav contenant le mot de passe, nous devons le rendre accessible et visible uniquement à l'administrateur système root et les membres du groupe www-data:

~$ sudo chown root:www-data /var/www/webdav/passwd.dav
~$ sudo chmod 640 /var/www/webdav/passwd.dav

On redémarre Apache avec la commande précédente:

~$ sudo /etc/init.d/apache2 restart

Si tout s'est déroulé comme prévu, le système devrait être actif.

Regardez ici:  Comment savoir si votre FAI limite ma bande passante

Test

Tester une installation WebDAV est très simple. Il existe un outil simple à installer et à utiliser à cet effet: Cadavre.

~$ sudo apt install cadaver

Une fois installé, le lancement est encore plus simple:

~$ cadaver http://IP_DEL_SERVER/webdav

Le système devrait maintenant demander l'utilisateur et le mot de passe. Nous entrons le nom d'utilisateur configuré et le mot de passe relatif. Si tout s'est bien passé, une invite comme celle-ci s'affichera:

dav:/webdav/>

Maintenant que l'installation s'est bien déroulée, nous pouvons connecter WebDAV à n'importe quel outil qui le prend en charge à volonté. Comme déjà mentionné WebDAV n'est pas un nouveau projet qui est devenu un standard au fil des ans et est pris en charge nativement par tous les systèmes d'exploitation (sans installer de pilotes ou de logiciels tiers). Écrivez simplement l'adresse du serveur WebDAV dans la barre d'adresse de n'importe quel gestionnaire de fichiers dont le système d'exploitation est Windows, Mac, Linux, ou appareils mobiles. Après avoir demandé les informations d'identification, dans tous les cas un poste sera monté sur lequel on pourra opérer comme s'il s'agissait d'une ressource locale (comme une clé USB).

Conclusions

WebDAV peut être utilisé comme une suite collaborative (c'était à l'origine le but du projet), mais la plupart de ses applications aujourd'hui sont en tant que stockage à distance. WebDAV est un service qui peut être activé sur la plupart des NAS et certains hébergeurs ont également un service basé sur celui-ci (par exemple cPanel a un module appelé Web Disk… Devinez ce que c'est). C'est un logiciel très testé, open source et fiable et si je devais démarrer un projet qui implique de lier plusieurs collaborateurs en un seul projet, ce serait ma première préférence.


TheJoe

Je garde ce blog comme un hobby par 2009. Je suis passionné de graphisme, la technologie, logiciel Open Source. Parmi mes articles ne sera pas difficile de trouver de la musique, et quelques réflexions personnelles, mais je préfère la ligne directe du blog principalement à la technologie. Pour plus d'informations me contacter.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Espace réservé d'avatar

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.