Cookie

Attention


Cet article a été publié il y a plus d'un an, il peut y avoir des développements été.
S'il vous plaît prendre en compte.

Dans ce guide, je vais vous expliquer quelques petites choses que les nouveaux utilisateurs GNU / Linux. Ceux venant du monde Microsoft seront utilisés pour devoir jouer avec les polices et les caractères différents si complètement irrationnel. Les créateurs de Windows XP en soi, il avait publié un logiciel simple à utiliser, mais en réalité, (comme nous le verrons) est pas toujours ainsi. Un exemple est le’installateur de police. Pour installer une police sous Windows XP, vous devez aller dans le dossier “caractères“, cliccare su “Fichier” – “Installer une nouvelle police” et enfin choisir parmi un gestionnaire de fichiers que l'on veut installer la police téléchargée.

Cette procédure doit être répétée toutes les fois que nous devons installer une police différente. Si nous avions 100 polices à installer doivent répéter la procédure 100 fois. Voilà pour la simplicité.

En ce qui concerne OS X le discours est identique à GNU / Linux, en fait beaucoup plus simple. La police andranno “placé” dans certains répertoires spécifiques, chacun ayant une caractéristique différente. L'ordinateur sait déjà que, dans ces répertoires ne pêcheront que la police. Il est un annuaire mondial dans lequel les polices TrueType sont présents dans la disponibilité des tous les utilisateurs et pour tous les programmes:

/usr / share / fonts / truetype /

Polices figurant dans cet annuaire sont modifiables que par root (le super-utilisateur), mais il ya aussi différents répertoires où les utilisateurs ont permet la lecture / écriture et peut ajouter le éliminer Dans l'arrangement de police. Dans l' “maison” chaque utilisateur, il ya un répertoire caché appelé “.font“. Les polices installées dans ce répertoire seront disponibles pour tous les programmes un seul utilisateur.

Remarque:

Pour consulter le répertoire “.font” avec le gestionnaire de fichiers suffit d'appuyer sur “ctrl” + “h” ensemble, ou (Come da écran) Cliquez sur le gestionnaire de fichiers “Montrer” – “Afficher les fichiers cachés“.

Si vous voulez ajouter des polices programmes spécifiques nous devrions nous diriger vers l' documentation le programme individuel. Souvent, cependant, les applications open source ont un répertoire appelé juste “fonts” dans leur chemin global ou local. Prenons un exemple OpenOffice 2. polices OpenOffice monde (pour tous les utilisateurs) peuvent être trouvés ici:

/opt/openoffice.org2.0/share/fonts/truetype /

Les polices qui sont ici seront disponibles pour tous les utilisateurs, mais seulement en utilisant OpenOffice (nous ne verrons pas les polices avec d'autres logiciels) et les changements dans ce répertoire peuvent bien sûr être effectués que par “root” le “superutilisateur“.

En ce qui concerne le chemin local, à la place, nous trouvons le répertoire de polices ici:

~ / .openoffice.org2/user/fonts /

Ces polices, la place sera vu que par un utilisateur aide seulement OpenOffice, également dans ce cas ne sera pas disponible pour d'autres programmes, pour d'autres utilisateurs. Les modifications apportées à ce répertoire peuvent également être faites sans privilèges administratifs.

Si nous voulons aller de l' 10, 100, 1000 polices à la fois, vous pouvez le faire avec un cliquez ou mieux, une “mv“.

Pas assez?


TheJoe

Je garde ce blog comme un hobby par 2009. Je suis passionné de graphisme, la technologie, logiciel Open Source. Parmi mes articles ne sera pas difficile de trouver de la musique, et quelques réflexions personnelles, mais je préfère la ligne directe du blog principalement à la technologie. Pour plus d'informations me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.