Cookie

Attention


Cet article a été publié il y a plus d'un an, il peut y avoir des développements été.
S'il vous plaît prendre en compte.

Il ya plusieurs façons d'effectuer le analyse de l'accès à un site, uno fra tanti è “Google Analytics“. En bref Google met à disposition gratuitement un service utile au webmaster de comprendre l'évolution de leur site sur Internet, surveiller l'accès, contrôle de la fréquence avec lequel un visiteur revient sur le site, le Cliquez sections, le cliquez moins et aussi mots-clés qui, après la route à la recherche d'un site.

Aujourd'hui, cependant, ne pas parler de Google Analytics, je vais plutôt donner une réponse à certains utilisateurs qui se sont demandés où il est “Poste de travail” dans Fedora. Il semble que, pour être indexé dans cette façon un vieil article dans lequel je parlais de Virtualisation de Windows avec Virtualbox, rien à voir avec la chaîne en question, mais de toute évidence quelqu'un voudrait une réponse à la question.

Commençons par dire que “Poste de travail” est l'idée originale de Microsoft, a été mis en place au-dessus de l'icône dans les premières versions de Windows avec GUI, et il semble que cela va durer, même dans les versions les plus récentes. Je pense personnellement que l'icône ci-dessus assez inutile si vous n'avez pas trompeuse, l'utilisateur a la perception d'un ordre hiérarchique dans le disque dur complètement déformée.

Fedora (et plus généralement toute distribution GNU / Linux) est l'icône en question sans, et gère tout pour Smarter. Habituellement, vous cliquez sur “Poste de travail” pour accéder aux périphériques externes (les dispositifs de stockage de masse USB, durs externes, CD / DVD, etc.), Les fenêtres sont affichées ci-dessous “Poste de travail“, à GNU / Linux sont chargés sur l' bureau. Cependant, certaines versions de Fedora (certainement la plus ancienne) ne pas montrer périphériques sur le bureau, peut être consulté tout simplement (pour ceux qui utilisent Gnome) à partir du panneau supérieur de la voix “Ressources” (pas le cas) la sélection du dispositif d'intérêt.

Si le problème est brûler sont ensuite intégrées dans des outils Nautilus (IL gestionnaire de fichiers di Gnome) pour la combustion, mais j'aurais tendance à sconsigliarli préférant le bon K3B (pesantino un peu à cause des bibliothèques , mais toujours fonctionnel) qui en général ne manquera pas.

En espérant avoir dissipé tous les doutes sur l'attente des commentaires de rétroaction.

Pas assez?


TheJoe

Je garde ce blog comme un hobby par 2009. Je suis passionné de graphisme, la technologie, logiciel Open Source. Parmi mes articles ne sera pas difficile de trouver de la musique, et quelques réflexions personnelles, mais je préfère la ligne directe du blog principalement à la technologie. Pour plus d'informations me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.